La domotique, pour quoi faire ?

Salut les p’tits clous ! Vous êtes bien sur Tutomotique.fr et voici le premier article du site marquant, je l’espère, le début d’une longue série ! Pour en savoir plus, je vous invite à lire cet article dans lequel je présente un peu le concept et les objectifs du site.

Et maintenant, commençons !

Pour ce premier tuto, on va d’abord rester seulement théorique et définir un peu ce que c’est que la domotique et à quoi ça sert exactement. Eh oui, avant toutes choses, il faut bien poser les bases ! 🙂

La domotique qu’est-ce que c’est ?

Au risque d’être un tantinet pompeux, on pourrait la définir ainsi, il s’agit à la fois :

  • D’un ensemble d’informations concernant votre habitation
    (mesures de température, d’humidité, état des portes, des volets…)
    et
  • D’un ensemble d’actions pouvant être effectuées dans celle-ci
    (allumer les interrupteurs, ouvrir le garage, fermer les volets…)

Et le tout centralisé sur un système informatique, et donc le plus souvent pilotable via votre smartphone.

Je pense que vous aurez deviné que le but en domotique est de rendre votre domicile automatique ! C’est à dire d’automatiser un maximum de tâches un peu ennuyeuses et répétitives auxquelles il faut penser chaque jour (éteindre et allumer les radiateurs, les lumières…) et donc par là même, se simplifier la vie.

Comment ça se présente ?

Voyez le schéma ci-dessous pour comprendre.

Capteurs et interrupteurs en domotique
Capteurs ou interrupteurs, tous sont reliés à l’unité centrale du système

Le système présente 2 parties bien distinctes :

  • Le serveur central (parfois appelé « box »): véritable cœur du système, c’est lui qui sera chargé de communiquer les ordres passés aux différents équipement. C’est lui également qui recevra toutes les infos nécessaires de la part des capteurs.
  • Les modules, qu’on peut séparer en 2 grandes catégories :
    • les capteurs : qui sont chargés de mesurer certaines valeurs (température, humidité, présence…) et de les renvoyer au système
    • les interrupteurs qui agissent sur un équipement (lumière, radiateur, ventilateur…)

Qu’est-ce qu’on peut faire avec ?

Énormément de choses sont possibles en domotique et il est bien difficile d’en faire une liste exhaustive, mais voici quelques exemples du champ des possibles :

  • Programmer ses radiateurs électriques
  • Suivre (et donc maîtriser) sa conso électrique
  • Connaître la température de toutes ses pièces
  • Fermez et ouvrir automatiquement ses volets l’hiver
  • Éteindre automatiquement la lumière du couloir
  • Lancer la ventilation de la salle de bain quand l’humidité est haute
  • Être prévenu s’il y a du courrier dans sa boîte aux lettres
  • Avoir du café chaud tout prêt et la radio allumée au saut du lit

Il existe également tout un aspect sécuritaire (alarme, caméra, détecteur de mouvement…) qui permet de protéger son domicile contre les intrus. Personnellement, je préfère voir en la domotique la possibilité d’inventions et de bricolages rigolos à la Wallace et Gromit.

Les Scénarios

On dit souvent que la seule limite à un système domotique est votre imagination, il est vrai que les possibilités sont grandes. Cependant, c’est dans ce qu’on appelle les scénarios que la domotique montre tout son potentiel. Je m’explique, on peut imaginer les exemples suivants d’utilisation de la domotique :

1« Ouéé je vais pouvoir allumer la lumière du salon depuis le canapé sans bouger mes fesses ! C’est vachement plus pratique qu’un interrupteur ! »
= Ah bin non en fait, j’ai laissé mon smartphone sur la table… dommage !

2« Si la porte de la salle de bain est fermée ET que le taux d’humidité est supérieur à 80% ALORS allumer la ventilation. »
= La ventilation se lance automatiquement quand je prend une douche.

Les scénarios en domotique
Les scénarios, la grande force de la domotique

Vous aurez compris que l’exemple 1 est un exemple d’une mauvaise utilisation de la domotique ou plutôt l’idée de la domotique que se font la plupart des gens ; d’où la phrase qui revient régulièrement dans les conversations : « Mouais, ça sert pas à grand chose ton truc à part frimer avec ton smartphone… »

Le deuxième exemple, lui, exprime une utilisation scénarisée, et c’est là toute la force de la domotique ! Et plus vous aurez d’infos sur votre maison (température, taux d’humidité, présence dans la pièce…), plus vos scénarios pourront être élaborés et cohérents.

D’accord, mais est-ce que
j’en ai vraiment besoin ?

La domotique, un hobby
Un hobby comme un autre 🙂

Alors autant vous le dire tout de suite : Non !
Mais bon, si vous êtes là, j’imagine que c’est parce que le concept vous intéresse, il faut aussi voir la domotique comme un hobby. C’est comme pour les imprimantes 3D, on en a pas un besoin vital mais c’est quand même sympa (et utile aussi !) de faire ses petites pièces en plastique.

Bref, si vous vous lancez, il ne faut pas vous demander :
« Bon alors, de quoi ai-je besoin pour ma maison ? » mais plutôt :
« Qu’est-ce que j’ai envie de faire (et qui me serait également utile par la même occasion) ? »

Allez, maintenant que vous en savez plus, je vais pouvoir vous expliquer dans le chapitre suivant les différentes possibilités d’installations. Hop, on clique sur « suivant » !

SUIVANT

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here